Acces rapide

Actualités

Accueil > Actualités > Sécheresse : le bassin versant des Gardons placé en alerte

Pour le bassin versant des Gardons dans le département du Gard :

M.le Préfet du Gard a réuni le comité de suivi de la sécheresse, le 30 juillet 2019, pour faire le point sur la situation hydrologique du département.

Le département du Gard a subi, fin juin, un épisode de canicule intense, avec un impact significatif sur le niveau des écoulements dans un contexte de faible pluviométrie depuis le début juin. Des mesures de restrictions ont été prises par arrêté préfectoral du 5 juillet 2019.

Depuis lors le Gard a subi un second épisode de canicule. En l’absence de précipitations significatives, les niveaux des nappes et les débits de l’ensemble des cours d’eau du département poursuivent leur baisse. La qualité de l’eau des rivières en est impactée, la hausse des températures entraînant une prolifération des algues.

Selon les prévisions annoncées par Météo-France, les températures devraient rester élevées et les quelques épisodes orageux attendus ne seront pas de nature à inverser les tendances à la baisse observées sur les nappes et les cours d’eau.

Renforçant les restrictions déjà prises sur le département, M. le Préfet du Gard a donc décidé de :

* Pour rappel, les 5 niveaux définis pour la gestion de la sécheresse et l’application des mesures de restrictions d’usages sont les suivants : pas de mesure, vigilance, alerte de niveau 1, alerte de niveau 2 (alerte renforcée), crise.

État des mesures – zones superficielles (30/07/2019)

 

Les mesures de restrictions de l’eau sont destinées à garantir les besoins prioritaires notamment l’alimentation en eau potable, la salubrité en aval des agglomérations et la protection des milieux naturels.

Elles sont rappelées ci-après :

Les mesures de restriction en alerte de niveau 1 :

Les mesures de restrictions ne sont pas applicables aux usages dont l’eau provient de la nappe d’accompagnement du Rhône, du canal BRL alimenté par le Rhône ainsi que de retenues dont l’eau a été stockée en période où la ressource était abondante.

Des arrêtés de restriction d’usage de l’eau plus contraignants peuvent être pris par les maires si la situation sur leur territoire le nécessite.

Vous pouvez télécharger l’arrêté préfectoral du 30 juillet et ses annexes sur le site de la Préfecture du Gard : télécharger

 

Pour le bassin versant des Gardons dans le département de la Lozère :

La baisse des débits des cours d’eau observée depuis le début de l’été s’est accentuée sur l’ensemble du département de la Lozère. Malgré quelques épisodes orageux, la situation s’est aggravée sensiblement et les prévisions météorologiques pour les prochains jours ne devraient pas permettre une amélioration notable de la situation.

Face à cette situation, un arrêté daté du 25 juillet 2019 a placé les bassins versants de l’Allier, de la rivière Colagne, du Chassezac, des Gardons et du Tarn en « alerte » et tous les autres bassins versants (Lot, Bramont, Truyère, Colagne BV et Tarnon) en « vigilance ».

Niveaux d’alerte définissant les restrictions des usages de l’eau par bassin versant
(Arrêté préfectoral DDT-BIEF 2019-206-0002 du 25 juillet 2019)

 

Vous pouvez consulter et télécharger l’arrêté préfectoral et ses annexes, la carte des niveaux d’alerte et le communiqué de presse sur le site de la Préfecture de la Lozère en cliquant ici.

 

Partager cet article :Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Accès à toutes les actualités