Acces rapide

Le Bassin Versant

Accueil > Le Bassin Versant > Les problématiques

Le bassin versant des Gardons est soumis à un régime méditerranéen. Ce régime se caractérise par une irrégularité des apports pluviométriques et donc des débits des cours d'eau.

Ces variations, souvent extrêmes, génèrent des situations de "trop d'eau" et de "manque d'eau". Les problèmes de gestion de l'eau sur le bassin des Gardons sont à la fois multiples et variés, mais ils sont étroitement associés à cette double problématique du "trop d'eau" (risque inondation) et du "manque d'eau" (faible disponibilité de la ressource).

Par ailleurs, d’importantes interventions dans le lit des Gardons ont été réalisées durant la seconde moitié du XXème siècle conduisant à dégrader le cours d’eau : disparition de nappes phréatiques, augmentation de la pollution de l’eau, déstabilisation d’ouvrages d’art (pont, digue…), destruction d’un milieu naturel de qualité... En parallèle de ces travaux, les zones humides se sont vues asséchées, détruisant ainsi leur rôle de régulateur : stockage des pluies, réduction du ruissellement, filtration et réservoir d’eau, milieux naturels riches...