Acces rapide

Plan Inondation

Accueil > Plans d’actions > Plan Inondation > Bilan des PAPI précédents, de 2004 à 2019

Le PAPI Gardons n°1, de 2004 à 2011

Repères de crue sur la façade de la mairie à Comps

Le premier PAPI Gardons a permis la réalisation de 141 actions, pour un montant total de 46 millions d’euros, entre 2004 et 2011.

Quelques actions emblématiques
  • L’EPTB Gardons a posé massivement des repères de crue afin d’entretenir la mémoire des inondations chez les habitants du bassin versant.
  • 3000 élèves ont été sensibilisés au risque inondation par le Département du Gard.
  • Les communes du territoire se sont lancées dans l’approbation de leur Plans Communaux de Sauvegarde (PCS).
  • L’État a procédé à la relocalisation de 200 bâtiments à usage d’habitation.
  • La première opération ALABRI a été créée et mise en oeuvre par l’EPTB Gardons pour accompagner les propriétaires dans l’adaptation de leur logement face au risque inondation.
  • L’EPTB Gardons a réalisé un barrage écrêteur de crues sur la commune de Saint-Géniès-de-Malgoirès, qui protège désormais les 800 habitants du village.
Pour en savoir plus

Télécharger le Bilan du PAPI Gardons n°1

Le PAPI Gardons n°2, de 2013 à 2019

Le deuxième PAPI (Programme d’Actions et de Prévention des Inondations) a été mis en œuvre sur le bassin versant des Gardons entre 2013 et 2019. Il a permis la réalisation de 140 actions, pour un montant de 28 millions d’euros.

Quelques actions emblématiques
  • 4 300 élèves ont été sensibilisés au risque inondation par le Département du Gard.
  • 170 demandes de financement pour des travaux de réduction de la vulnérabilité ont été déposées par des propriétaires de logements en zone inondable (opération ALABRI 2).
  • Le système Vigicrue Flash a été mis en place (projet SCHAPI, Météo France et IRSTEA). Il permet la détection automatique des risques de crue soudaine sur les cours d’eau de taille réduite.
  • 5 PPRi (Plan de Prévention du Risque Inondation) à échelle communale, ainsi que le PPRi « Gardon aval » (qui recouvre 27 communes) ont été approuvés par arrêté préfectoral.
  • La digue d’Anduze a été confortée sur 500 mètres suite à l’observation de désordres importants. Un ouvrage en béton supplémentaire a été réalisé pour soutenir le mur existant.
  • Un sondage, visant à évaluer la perception du risque inondation par les habitants du territoire, a été réalisé par le Département du Gard (résultats disponibles en ligne sur le site web de l’Observatoire départemental NOE).
Pour en savoir plus

Télécharger le Bilan du PAPI Gardons n°2

Digue d'Anduze, travaux coordonnés par l'EPTB Gardons
Travaux de confortement de la digue d'Anduze
Le site internet de l’observatoire du risque inondation