Acces rapide

Actualités

Accueil > Actualités > Bilan des travaux de restauration forestière – Tranche 5​

La gestion du risque inondation passe par un entretien équilibré de la végétation du lit et des berges des cours d’eau (la ripisylve). Ils consistent à enlever les arbres couchés, les embâcles ainsi que la végétation du lit mineur qui perturbent l’écoulement (pouvant causer des érosions voire même l’obstruction des plus petits cours d’eau). Ces interventions s’effectuent en maintenant les arbres sains qui tiennent les berges et fournissent un ombrage indispensable au cours d’eau. Cet ombrage permet d’éviter le développement de la végétation en fond de lit et d’améliorer la qualité des eaux. Un cours d’eau dont le lit mineur est dégagé et les berges sont arborées ralentit les crues et limite les dommages aux propriétés riveraines tout en respectant l’écosystème qui lui est associé.

L’EPTB Gardons, en se substituant au devoir des propriétaires riverains, réalise ces travaux d’entretien de végétation. Ceux-ci sont déclarés d’intérêt général (arrêté préfectoral du 12/09/2018) et sont issus du plan de gestion et d’entretien des cours d’eau, établi sur 5 ans.

En 2018, ce sont près de 110 km de cours d’eau répartis sur 4 lots qui ont été entretenus par le biais d’entreprises. Les travaux ont concerné 39 communes du bassin versant des Gardons. Au total le montant de l’opération s’est élevé à 280 000 €.

Concrètement ces travaux consistent à/au :

  • L’abattage sélectif d’arbres sur pied, couchés, déracinés, morts, dépérissants ou brisés y compris le traitement des rémanents et l’évacuation des bois,
  • Traitement d’embâcles par évacuation, débitage et/ou broyage,
  • Traitement des déchets importants (ferrailles, voitures, pneus, poubelles, …) par tri puis évacuation en décharge agréée,
  • Débroussaillage sélectif ou total,
  • Elagage des branches basses,
  • Démontages d’arbres,
  • Traitement de petits atterrissements par débroussaillage et scarification ou déblai.

Ces chantiers sont cofinancés par l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse (30%) et le Syndicat Mixte Départemental (40%) et l’EPTB Gardons (30%).

Pour l’année 2019 il est prévu d’entretenir 115 km de cours d’eau, pour un budget prévisionnel de 348 000 €.

 

Embâcle dans l'Avène
Même endroit après travaux
La carte ci-dessous présente la répartition des travaux de restauration forestière 2018 (tranche 5) sur le bassin versant des Gardons :
Partager cet article :Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Accès à toutes les actualités