Acces rapide

Plan Inondation

Accueil > Plans d’actions > Plan Inondation > Bilan du PAPI 2004-2012

Suite à l’appel à projet lancé par l’Etat en 2003, le Conseil départemental du Gard et le Syndicat Mixte pour l’Aménagement et la Gestion Equilibrée des Gardons ont proposé un dossier composé de 5 axes :

  • Axe 1 – Amélioration des connaissances et renforcement de la conscience du risque par des actions de formation ou d’information,
  • Axe 2 – Amélioration de la surveillance et des dispositifs de prévision et d’alerte,
  • Axe 3 – Elaboration et amélioration des PPR et des mesures de réduction de la vulnérabilité des bâtiments et des activités implantées dans des zones à risques,
  • Axe 4 – Action de ralentissement des écoulements à l’amont des zones exposées,
  • Axe 5 – Amélioration et développement des aménagements collectifs de protections localisées des lieux habités.

Il comportait une liste de 24 fiches actions pour un montant total de 40 millions d’euros. En termes de bilan, le PAPI Gardon a permis la concrétisation de 141 actions pour un montant total de 46 millions d’euros.

 

Les 5 axes qui composent ce plan ont été investis :

  • les actions de développement de la culture du risque ont été nombreuses. Le SMAGE des Gardons a été le premier syndicat à assurer la pose massive des repères de crue selon la réglementation nationale, l’observatoire départemental du risque est une référence. Des journées de sensibilisation dans les établissements scolaires ont été organisées.
  • la gestion de crise a fait l’objet de démarches innovantes avec la recherche de l’utilisation des lames d’eau radar pour informer les gestionnaires de crise communaux
  • une opération pilote au niveau national a été lancée en matière de réduction de la vulnérabilité du bâti : une équipe d’architectes réalise des diagnostics chez les particuliers habitants en zone inondable et les accompagne jusqu’à la réception des équipements. Par ailleurs, les logements les plus dangereux ont bénéficié d’une relocalisation.
  • des travaux ont été engagés en matière de remise en état des cours d’eau, de travaux en rivière et d’ouvrages hydrauliques. Dès 2006, une analyse coût bénéfice a été employée dans l’évaluation de la pertinence des projets. La gestion des ouvrages classés a été largement améliorée dès 2007.

Télécharger le bilan du PAPI Gardon 2003-2011