Acces rapide

Les Actions

Accueil > Le Smage > Les Actions > Les actions « risque inondation »

Dans le but de favoriser la culture du risque au sein de la population habitant le bassin versant des Gardons, le SMAGE des Gardons a procédé à la pose de 175 repères de crue et leur support (9 totems en pierre et 4 totems en bois) ainsi que 47 panneaux explicatifs. Les macarons indiquent la date de la crue et le nom du cours d’eau qui a débordé. Financeurs : Etat, Région Occitanie, Département du Gard, SMD, SMAGE des Gardons

Les opérations ALABRI du SMAGE des Gardons proposent aux propriétaires de logements en zone inondable un accompagnement pour la réalisation d’un diagnostic personnalisé de leur bâtiment et l’obtention des subventions auxquelles ils peuvent prétendre.

La première opération ALABRI a été lancée sur les communes de la Gardonnenque entre 2010 et 2016. 560 diagnostics ont été réalisés. Une centaine de demandes de financement a été déposée.

Une seconde opération est en cours sur les communes du secteur du pays Grand Combien, d’Anduze, de Comps, d’Aramon et de Vallabrègues.

Financeurs : Europe fonds FEDER, Etat, Région Occitanie, Département du Gard, SMD, SMAGE des Gardons

 

 Téléchargement des dépliants

 Site internet ALABRI

En plus de la démarche ALABRI à l’attention de particuliers, le SMAGE des Gardons accompagne les communes, les communautés de communes et le Département du Gard dans la réduction de la vulnérabilité aux inondations de leurs bâtiments.

Pour cela, le syndicat fait réalisé le diagnostic des biens concernés : mairies, écoles, crèches, locaux des services techniques, foyers, bibliothèques, équipements sportifs, postes. Ces diagnostics sont suivis de la réalisation de travaux.

Une première opération a été menée sur les communes de Saint Geniès de Malgoirès, Ners et Brignon. Les bâtiments ont été équipés de batardeaux et de clapets anti-retour.

Le SMAGE des Gardons a accompagné la commune de Cardet dans un projet ambitieux qui a permis d’équiper la mairie, l’école, le foyer et la poste en batardeaux et en clapets anti-retour. Un espace refuge a été créé pour l’école. L’étage de la mairie a été aménagé afin de pouvoir créer un poste de commandement en cas d’inondation hors d’eau et d’avoir un lieu d’accueil pour les personnes bloquées sur la commune en cas de crue du Gardon d’Anduze. Le local technique a également été aménagé : rehaussement du réseau électrique et création d’une mezzanine.

Une cinquantaine de bâtiments publics supplémentaires bénéficie de l’établissement d’un diagnostic sur les communes du pays du Grand Combien, d’Anduze, de Comps, d’Aramon et de Vallabrègues.

Financeurs : Europe fonds FEDER, Etat, Région Occitanie, Département du Gard, SMAGE des Gardons

Le SMAGE des Gardons a réalisé un barrage écrêteur de crue sur la commune de Saint Geniès de Malgoirès. L’ouvrage a les dimensions suivantes : 14 m de haut et 205 m de long. Il peut contenir 800 000 m3 sur 17 ha. Il évite les débordements de l’Esquielle dans le village de Saint Geniès de Malgoirès (900 habitants en zone inondable) pour les crues courantes. Il divise par deux le débit des crues rares. Il a été mis en service le 15 octobre 2010 et a évité l’inondation du village en 2014.

Financeurs : Europe (fonds FEDER), Etat, Région Occitanie, Département du Gard, SMD, SMAGE des Gardons

Voir le film sur la réalisation du barrage

Télécharger le reportage photographique

Accéder aux plaquettes de présentation du projet

Les crues des Gardons et de leurs affluents ont été responsables d’érosions de berge qui ont menacé des bâtiments, des équipements d’intérêt collectifs (digue, captages d’eau potable, stations d’épuration, route).

Des protections de berge ont été réalisées par le SMAGE des Gardons en adaptant la technique utilisée aux caractéristiques locales de chaque site.

Parmi les principaux ouvrages, il est possible de lister ceux réalisés sur les communes de Remoulins (3 protections de berges), Montfrin (2 protections), Uzès, Sauzet, Gajan, Moussac, Brignon, Anduze, Saint Etienne Vallée Française, Les Salles du Gardon.

La technique du génie végétal permet d’avoir recours à des plantes qui ont la propriété de fixer les berges comme le saule. Elle présente un aspect naturel une fois que la végétation s’est déployée. Les techniques de génie civil emploient des enrochements, des gabions (cage grillagée remplie de blocs rocheux) et des palplanches (rideau métallique enfoncé dans le sol). Elles sont limitées aux secteurs où le génie végétal ne peut pas être utilisé (zone sèche, emprise des travaux réduites, enjeux à protéger très forts).

Financeurs : Europe (fonds FEDER), Etat, Agence de l’Eau, Région Occitanie, SMD, SMAGE des Gardons

 

Protection de berge en génie végétal (Montfrin et Uzès)

 

Protection de berge du Gravelongue aux Salles du Gardon

 

Protection de berge du Gardon à Remoulins

 

Reportage photographique de la protection de berge de Remoulins

Plaquettes en phase projet

Les communes de Comps, Aramon, Remoulins et Anduze disposent de digues. Le Département du Gard est propriétaire d’un tronçon de digue sur la commune d’Anduze.

Ces différents propriétaires ont sollicité l’accompagnement du SMAGE des Gardons dans la gestion de leur ouvrage et les éventuels travaux de restauration.

Ainsi le syndicat assure l’entretien de la végétation, mutualise les visites techniques approfondies. Il est intervenu en accompagnement des travaux des confortements de la digue de Remoulins et la restauration du tronçon communal de la digue d’Anduze.

Financeurs : Etat, Région Occitanie, Département du Gard, SMD, SMAGE des Gardons.

 

Confortement digue de Remoulins

 

Restauration digue d’Anduze

 

Digue de Comps

 

Digue d’Aramon

 

Digue d’Anduze

 

Digue de Remoulins